Actualités des crédits immo
Taux des crédits immobiliers
taux fixe immobiliers hors assurance
7 ans 2.43 %
10 ans 2.84 %
15 ans 3.10 %
20 ans 3.30 %
25 ans 3.50 %
30 ans 4.00 %

Prêt relais

Le prêt relais a été mis en place pour répondre aux besoins des personnes déjà propriétaires de leur bien immobilier, souhaitant vendre celui-ci en vue d’en acquérir un nouveau. Faire correspondre ces deux opérations apparaît donc logiquement comme le choix le plus judicieux dans ces circonstances-là, mais la vente d’un logement peut s’avérer être plus longue que prévu, raison pour laquelle le prêt relais apparaît comme la solution idéale. Celui-ci donne, en effet, l’opportunité de bénéficier d’un délai, variant généralement entre 1 à 2 ans, pour céder le bien concerné dans les meilleures conditions possibles, tout en permettant de procéder à l’achat du suivant, sans avoir à subir de conséquences financières de cette situation, qui pourrait se révéler être particulièrement problématique, sans ce type de crédits immobiliers.

Le prêt relais, pouvant couvrir jusqu’à 60 % voire 80 % de la valeur du logement vendu, propose, par ailleurs, à l’emprunteur, deux options de remboursement différentes. La première permet, par exemple, de ne verser que les intérêts, en attendant la vente du bien, cette dernière garantissant ensuite le remboursement du capital en une seule fois, tandis que la seconde, admet qu’aucun paiement ne soit effectué tant que le logement n’a pas été vendu, consistant donc, cette fois-ci, en un différé total du remboursement des intérêts et du capital.

Pouvant être également combiné, aujourd’hui, à un autre crédit immobilier, le prêt relais propose, dans ce cas-là, d’acquérir un bien d’une valeur supérieure au prix attendu de la vente du logement précédent, cette formule pouvant même prévoir la prise en charge de l’intégralité des frais annexes, liés à cette opération, tels que la facture du déménagement, les honoraires du notaire…

Le changement de logement, en tant que propriétaire, se révèle être, en effet, une démarche délicate, rythmée par différentes étapes, toutes aussi importantes les unes que les autres. L’estimation correcte du bien à vendre est tout d’abord primordiale, puisqu’il convient de le céder à un prix suffisamment élevé pour pouvoir financer le suivant le plus sereinement possible, sans que ce tarif ne soit toutefois surestimé, risquant alors de retarder l’opération, du fait du manque d’attractivité de l’offre ainsi mise sur le marché. Le choix du nouveau bien doit également être fait le plus tôt possible afin de connaître le plus précisément possible le montant nécessaire à cette future acquisition et de pouvoir chercher un moyen de financement adapté.

Il existe, en effet, plusieurs formes d’aide proposées en matière de transactions immobilières, qui peuvent être combinées à un prêt relais. Il est ainsi possible, pour les futurs propriétaires, salariés d’une entreprise assujettie au 1 % logement, de profiter d’un taux particulièrement avantageux pour ce qui concerne leur prêt relais, celui-ci s’élevant ici à 1 % sur un an et, qui plus est, renouvelable une fois, dans le cas d’une vente pour motif professionnel ; son montant pouvant, quant à lui, couvrir jusqu’à 70 % de la valeur du bien vendu, avec une limite définie pour chacun des trois secteurs habituellement pris en considération, dans ces situations.