Actualités des crédits immo
Taux des crédits immobiliers
taux fixe immobiliers hors assurance
7 ans 2.43 %
10 ans 2.84 %
15 ans 3.10 %
20 ans 3.30 %
25 ans 3.50 %
30 ans 4.00 %

Prêt PEL

Placement très répandu auprès des particuliers et mis en avant par les établissements bancaires, le Plan d’Epargne Logement (PEL), tout comme le Compte d’Epargne Logement (CEL), occupe une place particulière au sein des produits d’épargne, dans la mesure où celui-ci se compose de deux phases bien distinctes, la première correspondant à une phase d’épargne, à laquelle fait suite une phase de prêt à taux préférentiel. Permettant de financer la construction ou l’achat d’un logement neuf ou ancien, que celui-ci soit destiné à la résidence principale, secondaire ou à la location, le PEL peut aussi servir à financer certains travaux ou encore l’achat de parts d’une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI).

Afin de bénéficier de l’ensemble des avantages proposés par le prêt PEL, il convient toutefois de respecter, durant la phase d’épargne le précédant, un certain nombre d’exigences, ainsi cette dernière, d’une durée maximale de 10 ans, doit avoir été maintenue pour un minimum de 4 années, pour pouvoir  bénéficier, au cours de cette période, d’un rendement de 2,50 %, ce taux variant toutefois en fonction de la date d’ouverture du PEL. Il reste, malgré tout, possible de procéder à la clôture de la phase d’épargne au bout de 3 ans, ceci ayant alors pour conséquence de diminuer de moitié la prime offerte lors de la souscription du prêt PEL.

Moyennant le respect de ces quelques exigences, il est ensuite prévu l’accord d’un prêt à taux préférentiel, dont les caractéristiques sont déterminées par les sommes épargnées, auxquelles vient d’ailleurs s’ajouter une prime versée par l’Etat s’élevant à 1 % des intérêts générés lors de la phase d’épargne, dans la limite de 1 525 €. D’une durée comprise entre 2 et 15 ans, le prêt PEL permet alors de bénéficier d’un crédit dont le montant maximal est fixé à 92 000 € et proposant un taux d’intérêt actuellement fixé à 4,20 %.

Contrairement à un emprunt classique, le montant délivré dans le cadre d’un prêt PEL est déterminé par les intérêts générés lors de la phase d’épargne ; en effet, afin de connaître la somme qu’il est possible d’emprunter, il suffit de multiplier par 2,5 les gains produits lors de celle-ci, le résultat ainsi obtenu correspondant alors au total des intérêts pouvant être perçus par l’établissement financier.

Limité à un exemplaire par personne, sans condition liée à l’âge, le PEL présente certains avantages, tels que la possibilité de connaître par avance le taux d’intérêt proposé dans le cadre du prêt PEL, ou encore celle de bénéficier d’une phase d’épargne, pouvant être complétée par un bonus.

Malgré tous ces avantages, le PEL peut, dans certaines circonstances, se révéler être moins avantageux que d’autres solutions, il en est ainsi lorsque les taux d’intérêt se trouvent à un niveau assez bas, la puissance de la prime versée par l’Etat ne suffisant pas à compenser la différence. C’est pourquoi, avant la souscription d’un tel placement, il convient de bien vérifier l’ensemble des caractéristiques des autres offres, dans le but de vérifier quelle solution s’avère être la plus avantageuse.