Actualités des crédits immo
Taux des crédits immobiliers
taux fixe immobiliers hors assurance
7 ans 2.43 %
10 ans 2.84 %
15 ans 3.10 %
20 ans 3.30 %
25 ans 3.50 %
30 ans 4.00 %

Prêt fonctionnaire

En matière de crédit immobilier, les salariés peuvent bénéficier de certains dispositifs mis en place par leur employeur, sous la forme notamment d’un prêt employeur, autrement qualifié de 1 % logement. Ces emprunts restent cependant inaccessibles aux fonctionnaires, que ceux-ci relèvent de la fonction publique d’Etat ou  des collectivités publiques ou territoriales, qui ne peuvent donc bénéficier de tels dispositifs, leurs différents employeurs n’étant pas soumis au versement de la participation à l’effort de construction. Afin de permettre à l’ensemble de cette population de bénéficier tout de même de formules équivalentes, leur permettant d’accéder plus facilement à la propriété, le prêt fonctionnaire a alors été mis en place.

Ne pouvant être obtenu qu’en complément d’un Prêt d’Accession Sociale (PAS) ou d’un Prêt Conventionné (PC), le prêt fonctionnaire permet de bénéficier d’un crédit immobilier offrant un taux préférentiel de 4 % durant les quatre premières années, augmentant par la suite à 7 %, pour les six ou onze années restantes, selon la durée de remboursement accordée à l’emprunteur. Son montant peut, quant à lui, varier entre 1 219,59 € et 3 887,45 €, en fonction de la situation géographique du bien à financer, ainsi que du nombre de pièces que celui-ci comporte, avec une majoration de cette somme délivrée possible de 42 %, pour les couples mariés depuis moins de 5 ans et dont le cumul des âges est inférieur à 55 ans.

Afin de bénéficier de ce dispositif, il convient alors, pour l’emprunteur, de remplir certains critères, le bien financé, neuf ou ancien, nécessitant ou non des travaux, devant ainsi constituer sa résidence principale, c’est-à-dire que celui-ci a l’obligation d’y résider plus de 8 mois par an. Le prêt fonctionnaire étant, comme son nom l’indique, destiné exclusivement aux agents de la fonction publique, l’emprunteur doit impérativement faire partie de ces services et bénéficier du statut de titulaire, même si certains agents contractuels de l’Etat peuvent toutefois profiter, eux aussi, de ce dispositif à condition d’être employés de manière permanente et de percevoir, à ce titre, une rémunération dans les mêmes conditions que le personnel effectivement titularisé.

Disponible uniquement auprès du Crédit Foncier de France et pouvant être complété par d’autres dispositifs mis en place au niveau départemental, par certaines mutuelles ou caisses de retraite, permettant d’emprunter des sommes pouvant aller jusqu’à 15 244,90 €, pour les revenus les plus modestes, le prêt fonctionnaire permet aussi de pouvoir prétendre l’Aide Personnalisée au Logement, offrant ainsi la possibilité de cumuler plusieurs aides visant à favoriser l’accession à la propriété.

Destiné à offrir aux membres de la fonction publique ayant des revenus modestes, une solution avantageuse pour acquérir un bien immobilier, le prêt fonctionnaire souffre aujourd’hui de son taux d’intérêt particulièrement élevé, par rapport notamment aux offres distribuées par les différents établissements financiers proposant des crédits immobiliers, dont le coût s’avère largement inférieur, et de son plafond trop modeste, ne lui permettant plus d’apporter une réponse satisfaisante aux besoins des emprunteurs, même si la possibilité de le cumuler avec d’autres aides peut cependant, dans certaines situations, le rendre un peu plus efficace.