Actualités des crédits immo
Taux des crédits immobiliers
taux fixe immobiliers hors assurance
7 ans 2.43 %
10 ans 2.84 %
15 ans 3.10 %
20 ans 3.30 %
25 ans 3.50 %
30 ans 4.00 %

L’assurance chomage

Prenant la forme d’un contrat conclu entre le prêteur et un assureur au bénéfice de l’emprunteur afin de couvrir le risque de non remboursement lié à la perte de son emploi par ce dernier, l’assurance chômage du prêt immobilier, bien que n’étant pas obligatoire, reste bien souvent exigée par les établissements financiers ; ceux-ci refusant, à défaut, d’accorder le crédit sollicité, du fait notamment de la situation économique actuelle et du taux de chômage relativement élevé.

Afin de pouvoir bénéficier d’une telle garantie, il convient de respecter auparavant quelques conditions, la première étant d’avoir déjà souscrit au préalable une assurance décès incapacité, pour laquelle il est nécessaire de remplir un questionnaire concernant l’état de santé du souscripteur, certains assureurs ajoutant aussi parfois à cette exigence une limite d’âge, variant généralement entre 55 et 60 ans. De la même manière, les seuls à avoir la possibilité d’y prétendre restent les salariés bénéficiant d’un Contrat à Durée Indéterminée et témoignant d’une certaine ancienneté dans leur entreprise, fixée à un minimum de 6 à 12 mois selon l’organisme d’assurance choisi.

Conclue pour une durée comprise entre 1 et 4 ans, renouvelable par tacite reconduction, l’assurance chômage du prêt immobilier peut être résiliée sur simple demande du souscripteur, celui-ci devant alors prévenir l’organisme d’assurance par lettre recommandée avec accusé de réception au minimum un mois avant la date de renouvellement. Cette garantie peut aussi prendre fin suite à la survenue d’événements liés au déroulement même du crédit, tels que le remboursement de celui-ci, ou encore à l’occasion du départ à la retraite de l’assuré, ou lorsque celui-ci atteint l’âge déterminé à l’avance avec l’assureur.

Obéissant à des règles particulières, la couverture offerte par l’assurance chômage du prêt immobilier ne débute qu’une fois le délai de carence terminé, la durée de celui-ci pouvant varier de 6 à 12 mois, selon l’organisme d’assurance, ne permettant ensuite de ne profiter des prestations prévues qu’au terme d’une nouvelle période, qualifiée cette fois-ci de délai de franchise, dont la durée est, elle aussi, précisée par le contrat.

Il convient de souligner ici que l’assurance chômage contractée dans le cadre d’un prêt immobilier n’est soumise à aucune règle quant à son déroulement, celle-ci pouvant adopter des modalités d’indemnisation différentes ; certaines d’entre elles prévoyant la mise en place d’un report des mensualités en fin de contrat, tandis que d’autres prennent en charge tout ou partie des remboursements. Quel que soit le mode de fonctionnement de celle-ci, il est important de noter que la durée d’indemnisation reste, dans la grande majorité des cas, limitée à 18 mois, ainsi qu’à un certain montant.

Quel que soit l’établissement financier accordant le prêt immobilier, celui-ci impose fréquemment la souscription d’une assurance chômage, qu’il distribue généralement lui-même ; si cette garantie ne revêt aucun caractère obligatoire, elle peut également être contractée auprès d’un autre organisme d’assurance que celui proposé par le prêteur, permettant donc à l’emprunteur de faire jouer la concurrence dans le but d’en diminuer le coût.